at 1:43 : Publié par .

Deux putois vivant en bon voisinage
Se promenaient un jour d’orage.
Quand la pluie fut arrêtée
Et les éclairs tombés,
Les animaux se mirent à manger.
L’un dégusta des marshmallows
au choco,
L’autre croqua une poignée
de bébés rats séchés.

Le putois gauche se renifla.
Le putois droit demanda pourquoi ?
Sentant une odeur désagréable
L’animal gauche se dit :
« Mais qu’est-ce qui empeste ainsi ? »
Il regarda son ami et lui répliqua :
« C’est toi qui pue comme cela ? »

Son ami, vexé, lui répondit:
« Je n’osais pas te prévenir
Mais toi aussi ton odeur fait frémir ».
Les deux animaux se disputèrent
Pendant un long moment
En se roulant par terre.

Soudain, un tapir surgit des bois
Regardant les deux putois, il dit:
« Vous empestez jusqu’à la frontière.
Un bain pourrait-il vous plaire ?
Je vous offre l’hospitalité
Ainsi vous pourrez vous décrasser. »

Moralité de cette fable :
On voit mieux les défauts des autres
Que les siens propres.

 

Une fable écrite par Lou B., 11 ans © Enfantsbienvenus.be

Classés dans :

Cet article a été écrit par Valerie Nimal

Les commentaires sont fermés.